• (photo Léa Schneider)

    Diplômé d’une Licence en Droit Public (Université d’Orléans), d’un Master en Philosophie et Sociologie Politique (Université Paris II – Panthéon Assas) et d’un Certificate of Higher Education en European Business Law (Université d’Abertay-Dundee / Écosse), Thomas Jamet est admis à l’IEP Paris (Sciences Po) et en sort en 2002, avec un Master en Communication.

    Il commence immédiatement sa carrière comme planneur stratégique chez Carat ou il travaille sur les insights consommateurs et la stratégie des moyens de nombreuses marques comme Renault, Fiat, Coca-Cola, Toshiba, EMI ou encore DisneyLand Paris. Il est le co-auteur de nombreux Cahiers de Tendances.

    En 2004, il co-fonde Deepblue, l’entité de consulting du groupe Aegis Media (Carat, Vizeum, Isobar, Posterscope) avant de rejoindre le Groupe Publicis fin 2005 avec la création de ReLoad, la première agence de Communication Planning et de conseil en communication intégrée en France, qu’il co-fonde et co-dirige. Il y définit la stratégie de communication de nombreuses marques comme Microsoft XBox 360, le magazine GQ ou encore la radio Le Mouv’ et pilote des opérations innovantes pour de nombreuses marques comme Veuve Clicquot ou Puma.

    Apres avoir dirigé le planning stratégique et le département Insights & Research des agences ZenithOptimedia et Starcom et participé au développement sans précédent des activités media de Publicis Groupe en France, Thomas est nommé en 2009 directeur général de Newcast, l’entité de Branded Content et de production de contenu de Publicis Media qui aide des agences telles que ZenithOptimedia, Starcom, Digitas, Duke, Razorfish à imaginer, développer et produire des stratégies basées sur le Branded Entertainment et des approches créatives.

    Thomas est ensuite nommé président-directeur général de Moxie, une agence de création full service du groupe Publicis. Créée aux États-Unis en 2000 et rachetée par ZenithOptimedia, l’agence est lancée à Paris en 2012 où Thomas dirige plus de 60 talents créant des campagnes pour des marques telles que L’Oréal, Ralph Lauren, HTC, Chloé, Renault, Intermarché, Swaroski ou encore Nestlé à un niveau français et international. Moxie a été distinguée lors de nombreux prix et festivals internationaux : des Cannes Lions au Cristal Festival en passant par le Grand Prix du Brand Content, le MIDEM ou le Grand Prix Stratégies du Luxe.

    Thomas quitte Publicis en février 2015 et est nommé président-directeur général d’IPG Mediabrands France. Branche media d’Interpublic Group, 4ème groupe mondial de publicité, IPG Mediabrands regroupe les agences full-service Initiative, UM, Reprise et les entités spécialisées Cadreon (programmatique) et Orion (barter) qui accompagnent les clients du groupe dans toutes leurs stratégies digitales, marketing et publicitaires. IPG Mediabrands France a depuis opéré un tournant majeur, renouant avec la croissance (+40% de croissance de billings en 2016 selon Kantar), le succès (de nombreux clients gagnés ou retenus parmi lesquels H&M, Johnson & Johnson, MAIF, American Express, Patek Philippe, Carlsberg – Kronenbourg, LEGO, Spotify, GoPro, CNIEL, Western Union, CNP Assurances, Louvre Hotels, FitBit…), mais également la profitabilité et la dynamique : IPG Mediabrands France a été élue trois fois consécutivement élue “Agence Media de l’Année” et connaît la plus forte croissance de tout le secteur des agences media françaises et est passée de 69 salariés en 2015 à plus de 120 en 2018.

    Thomas a également été élu fin 2017 Vice-Président de l’UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’Achat Media) et reconnu comme un des principaux spécialistes du Branded Content dans l’Hexagone. Il est le fondateur de la branche française de la BCMA (Branded Content Marketing Association), qui est lancée en 2018 en France. Il est à ce titre régulièrement invité a s’exprimer dans de nombreuses conférences et colloques et a faire partie de jurys français ou européens, notamment les Cannes Lions 2014 où il représente la France dans la catégorie Branded Entertainment and Content. En France, il est également à trois reprises président du jury du Grand Prix du Brand Content.

    Thomas enseigne à Sciences Po Paris depuis 6 ans et est aussi essayiste. Il a ainsi publié un premier livre : « Ren@aissance Mythologique, l’Imaginaire et les Mythes a l’ère Digitale » (François Bourin Editeur) en 2011, préfacé par le sociologue Michel Maffesoli et élu “essai le plus influent de l’année” aux HubAwards 2012. Il a publié son deuxième ouvrage « Les Nouveaux Défis du Brand Content » en 2013 chez Pearson, régulièrement cité comme ouvrage de référence pour les concours d’entrée aux grandes écoles spécialisées en communication. Une nouvelle édition “Les Nouveaux Défis du Brand Content, Plongez Dans le Marketing de l’Emotion” vient de sortir en Décembre 2018, augmentée et réactualisée, et s’impose comme une référence des ouvrages de marketing.

    Marié, heureux papa de deux petites filles et d’un petit garçon, Thomas a été manager de groupes rock et a travaillé avec des artistes indépendants ou signés en major tels que Stuck In The Sound, Emma Daumas (Star Academy), Hopper, Ed-Ake, Cocovan ou encore Kristov Leroy (Nouvelle Star), et manage aujourd’hui le groupe rock Electric Pyramid. Il a tenu une chronique sur la technologie pendant deux ans sur France Info, partage fréquemment sur son compte Twitter et est souvent invité à s’exprimer sur le web, à la télévision ou à la radio.

    *******

    (ENGLISH)

    Thomas Jamet holds a Bachelor’s degree in Public Law (University of Orléans), a Master’s degree in Philosophy and Political Sociology (University of Paris II – Panthéon Assas) and a Certificate of Higher Education in European Business Law (University of Abertay-Dundee / Scotland). He was admitted to the IEP Paris (Sciences Po) and graduated in 2002 with a Master’s degree in Communication.

    He immediately began his career as a strategic planner at Carat, where he worked on consumer insights and strategy for many brands such as Renault, Fiat, Coca-Cola, Toshiba, EMI and DisneyLand Paris. He is the co-author of numerous Cahiers de Tendances.

    In 2004, he co-founded Deepblue, the consulting arm of the Aegis Media Group (Carat, Vizeum, Isobar, Posterscope) before joining the Publicis Group at the end of 2005 with the creation of ReLoad, the first integrated communication planning and consulting agency in France, which he co-founded and co-directed. He defines the communication strategy of many brands such as Microsoft XBox 360, GQ magazine or Le Mouv’ radio and manages innovative operations for many brands such as Veuve Clicquot or Puma.

    After having managed the strategic planning and Insights & Research department of ZenithOptimedia and Starcom agencies and participated in the unprecedented development of Publicis Groupe’s media activities in France, Thomas was appointed in 2009 Managing Director of Newcast, the Branded Content and Content Production entity of Publicis Media, which helps agencies such as ZenithOptimedia, Starcom, Digitas, Duke, Razorfish to imagine, develop and manage the media production activities of the Group.

    Thomas is then appointed Chairman and CEO of Moxie, a full-service creative agency of the Publicis group. Founded in the United States in 2000, the agency was launched in Paris in 2012, where Thomas managed more than 60 talents creating campaigns for brands such as L’ Oréal, Ralph Lauren, HTC, Chloé, Renault, Intermarché, Swaroski and Nestlé at a French and international level. Moxie has been honoured at numerous international awards and festivals: from the Cannes Lions to the Cristal Festival, including the Brand Content Grand Prix, the MIDEM and the Grand Prix Stratégies du Luxe.

    Thomas leaves Publicis in February 2015 and is appointed President and CEO of IPG Mediabrands France. IPG Mediabrands is the media arm of Interpublic Group, the world’s fourth-largest advertising group. IPG Mediabrands brings together the full-service agencies Initiative, UM, Reprise and the specialist entities Cadreon (programmatic) and Orion (barter), which support the group’s customers in all their digital, marketing and advertising strategies. IPG Mediabrands France has since made a major turnaround, returning to growth (+40% growth in 2016 billings according to Kantar), success (many customers won or retained among which H&M, Johnson & Johnson, MAIF, Patek Philippe, American Express, Carlsberg – Kronenbourg, LEGO, Spotify, GoPro, CNIEL, Western Union, CNP Assurances, Louvre Hotels, Fit…), but also profitability and dynamics: IPG Mediabrands France has just been voted “Media Agency of the Year” for the third time in a row, is experiencing the strongest growth of the entire French media agency sector and went from 69 talents in 2015 to more than 120 in 2018.

    At the end of 2017, Thomas was also elected Vice President of UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’ Achat Media) and recognized as one of the leading Branded Content specialists in France. He is the founder of the French branch of the Branded Content Marketing Association (BCMA), which was launched in 2018 in France. In this capacity, he is regularly invited to speak at numerous conferences and symposiums and to be a member of French or European juries, notably the Cannes Lions 2014, where he represents France in the Branded Entertainment and Content category. In France, he is also president of the jury of the Grand Prix du Brand Content three times.

    Thomas has been teaching at Sciences Po Paris for 6 years and is also an essayist. He published a first book:”Ren@aissance Mythologique, l’ Imaginaire et les Mythes a l’ ère Digitale” (François Bourin Editor) in 2011, prefaced by sociologist Michel Maffesoli and elected “Most influential essay of the year” at HubAwards 2012. He published his second book “Les Nouveaux Défis du Brand Content” in 2013 (Pearson), which is regularly cited as a reference book for entrance exams to leading communication schools. A new edition “Les Nouveaux Défis du Brand Content, Plongez Dans le Marketing de l’Emotion” has just been published in December 2018, expanded and updated, and is now a reference in marketing books.

    Married, happy father of two little girls and a little boy, Thomas has been a manager of rock bands and has worked with independent or major signed artists such as Stuck In The Sound, Emma Daumas (Star Academy), Hopper, Ed-Ake, Cocovan or Kristov Leroy (New Star), and now manages the rock band Electric Pyramid. He has been a technology columnist for two years on France Info, frequently shares on his Twitter account and is often invited to express himself on the web, television or radio.

  • Renaissance Mythologique, l’imaginaire et les marques à l’ère digitale

     

    “Ren@issance Mythologique” est le premier essai de Thomas Jamet, paru chez François Bourin Editeur en septembre 2011, l’objectif de cet essai d’un peu moins de 200 pages est de questionner notre époque et de proposer une analyse de notre quotidien à l’heure de la révolution internet et des nouvelles technologies. Cet ouvrage a été élu “essai le plus influent de l’année” au HUB Forum 2012.

    Quelle méthodologie ?

    Ce livre prend appui sur plusieurs années d’expériences dans la communication, le numérique et les tendances et propose une grille de lecture concrète et inspirante ainsi que de nombreuses références en philosophie, théologie, sociologie, littérature ou culture, utiles pour comprendre le monde dans lequel nous vivons.

    Quel contenu ?

    Thomas Jamet réalise avec “Ren@issance Mythologique” un exercice de pop-sociologie et observe notre culture et l’évolution des techniques en les confrontant à notre imaginaire immémorial : la mythologie. Loin des idées reçues et des parti-pris, ce livre adresse de vraies questions de société et dresse des parallèles entre les mythes de toutes les civilisations et Apple, Lady Gaga, Google ou encore Facebook, fournissant ainsi des repères dans un monde complexe, permettant de mieux appréhender notre époque.

    Quelle vision propose-t-il ?

    L’ouvrage démystifie les nouvelles technologies et leur caractère anxiogène et propose une vision rassurante, concrète et originale sur notre époque, en portant une conviction : nous vivons la renaissance des mythes ancestraux, réactivés notamment par lnternet.

    Pour qui ?

    Ce livre s’adresse à un public ayant envie de comprendre ces mutations mais pas forcément expert en matière de sociologie ou de technologie.

    “Internet, téléphone mobile, jeux vidéo, réseaux sociaux : les mutations digitales ont radicalement changé notre quotidien. Le mouvement dont nous sommes aujourd’hui les témoins rappelle les grandes périodes de transition comme la Renaissance : apparition de nouveaux modes de diffusion de l’information, renouveau des échanges commerciaux et changements de représentation du monde. Mais plus que n’importe quelle autre, notre ère repose sur l’imaginaire.

    Les nouvelles technologies nous incitent en effet à retrouver instinctivement des réflexes archaïques qui ne nous ont jamais quittés et notre quotidien est rempli de résurgences des plus grands mythes : Lady Gaga recrée le personnage de la déesse-mère, Facebook le forum des civilisations antiques, les consoles de jeux Wii ou Kinect des moments de transe chamanique, tandis que l’iPad, les écrans tactiles ou encore l’étonnant réveil des vampires de Twilight nous renvoient vers notre propre animalité.

    Un exercice savoureux qui permet de tout comprendre aux tendances du moment grâce à un décryptage pop et post-moderne et de saisir que nous sommes au commencement d’une réinvention du monde qui prend sa source dans l’imaginaire collectif”