Fin du monde : l’argument publicitaire ultime. (Interview sur LaTribune.fr)

Ce n’est pas la première fin du monde, mais ce n’est pas la dernière fois que les communicants utilisent le filon. La preuve… par un petit tour du web.

La fin du monde ? Ce ne sera apparemment que la 181e fois qu’elle nous menace. Alors, c’est une redite, certes, mais cela demeure un coup marketing indiscutable pour quelques marques. En surfant sur la Toile, on s’aperçoit en effet que des communicants et des sites de commerce en ligne n’ont pas hésité à jouer cette carte.

Une interview à lire en intégralité ICI.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *